Un projet réaliste pour le «Golf d’Allauch »


En cette période pré-électorale, les polémiques vont bon train. C’est ainsi que j’ai pu découvrir sur les réseaux sociaux, une information totalement erronée sur le devenir du golf d’Allauch. Sans doute que la personne à l’origine de cette fausse nouvelle connait mieux ses dossiers parisiens que ceux d’Allauch en Provence.
Qu’en est-il exactement ?

Un terrain laissé à l’abandon

La société gérant ce terrain connait des difficultés financières depuis de nombreuses années qui ont abouties à une liquidation judiciaire.
L’activité du golf s’est poursuivie jusqu’à ces derniers mois où ce terrain a été totalement abandonné.
A deux reprises, des gens du voyage ont profité de cet abandon pour venir y installer leurs caravanes.
Pour éviter ces situations désagréables, la ville a demandé au liquidateur judiciaire d’accélérer la procédure afin que cet espace exceptionnel retrouve un propriétaire avec un projet respectant le plan local d’urbanisme.

Une volonté municipale pour réaliser une plaine sportive

J’ai depuis longtemps anticipé le devenir du Golf en demandant dès Juin 2011 par délibération à la Communauté Urbaine le déclassement de ces terrains.
En 2013 la modification du Plan Local d’Urbanisme a approuvé le passage du zonage AU1 – zone à urbaniser fermée à vocation d’habitat, en zone AU4 à vocation tourisme et loisirs. L’autre partie des terrains étant classée en zone N à vocation Naturelle où aucune construction n’est possible.
L’objectif affiché depuis, conformément à cette délibération de Juin 2011, est de créer une plaine sportive autour des thématiques loisir, sport et tourisme ce qui a été confirmé dans le cadre du programme de l’équipe Municipale « Allauch d’Abord ».
Cette volonté a de nouveau été affichée dans l’élaboration en cours du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) en demandant le maintien de ces zonages N et AU4.

Par décision en date du 30 Janvier dernier, le Tribunal de Commerce en charge de la liquidation du Golf, a approuvé la cession des terrains à une société pour un montant validé par le Juge Commissaire. En effet, dans un souci de bonne gestion des finances publiques, la Commune préfère réserver sa capacité d’investissement à d’autres projets, d’autant qu’une société privée s’est montrée intéressée par l’acquisition de ce terrain.
A ce jour aucun dossier ou projet n’a été soumis à la Commune.
Dans tous les cas, les projets présentés devront être conformes au zonage en vigueur à savoir l’aménagement d’une plaine sportive à vocation de tourisme et de loisirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *