Situation des adjoints de sécurité

M. Roland Povinelli attire l’attention de Mme la ministre de la réforme de l’État, de la décentralisation et de la fonction publique sur la situation des adjoints de sécurité de la police nationale, mis en place dans le cadre des emplois jeunes en 1997. 

Leur situation est précaire, de par la nature même de leur emploi, mais ils remplissent des missions essentielles auprès des forces de police. Si l’emploi des adjoints de sécurité (ADS) est devenu indispensable au bon fonctionnement des services de police nationale, il apparaît clairement que la circulaire du 16 août 1999 sur les conditions d’emploi, de recrutement et de formation de ces agents contractuels n’est plus adaptée.
Le parcours professionnel des ADS se doit d’être sécurisé par la création d’un nouveau corps de la fonction publique, permettant d’éviter la précarisation de leur métier et de leur offrir une véritable perspective d’avenir.

Un certain nombre de propositions ont été faites, pour offrir aux ADS des possibilités d’avenir, comme la création d’un nouveau corps de catégorie C dans la police nationale.
Il souhaite connaître l’état des réflexions en cours sur ce sujet.

 Transmise au Ministère de l’intérieur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *