Sanctuariser les Collines !!! C’est déjà fait.

Les campagnes électorales sont formidables parce qu’on peut y entendre tout et n’importe quoi.

Un jeune candidat souhaite « sanctuariser les collines ».

S’ il s’intéressait à Allauch, en dehors de la période électorale, il saurait que c’est déjà fait comme de nombreuses propositions qu’il fait. Avec les élus d’ « Allauch d’Abord », nous avons protégé les collines et non pas sanctuarisé. En effet, nous n’avons pas voulu en faire un lieu saint, fermé, secret ou sacré. Nous avons préservé à l’état naturel 80 % du territoire de la Commune pour que les familles allaudiennes puissent en profiter.

Je rappelle, ce que nous avons fait avec l’équipe d’ « Allauch d’Abord » pour protéger nos collines :
– sur les 5 000 hectares de territoire communal 4 000 sont des zones naturelles inconstructibles
– j’ai sauvé le domaine de Pichauris (1 500 hectares) de l’urbanisation en demandant au Conseil Départemental de l’acheter en 2005,
– à ma demande, la ville acquiert chaque année des terrains privés dans les collines pour les entretenir, les embellir, les préserver et les redonner à la population
– une partie du massif est classée Natura 2000 ce qui permet la préservation de la biodiversité
– en période à risque les collines sont surveillées 24h/24
– la mise en place de caméras dans les collines
– un Plan de Prévention du Risque Incendie Forêt qui couvre la quasi totalité du massif qui le rend inconstructible
– la création d’un service protection des collines pour entretenir les zones naturelles en collaboration avec l’Office National des Forêts
– la réalisation d’abreuvoirs pour la faune
– l’habilitation d’un garde forestier
– …

Plus que les mots, nous sommes dans l’action et le concret.

Chacun peut vérifier que notre volonté de protéger les collines a bien été inscrite dans le Plan Local d’Urbanisme en classant tous ces secteurs en zone N « Naturelle ». Il nous aura fallu plusieurs années pour bâtir le PLUi, en concertation avec la population. Chacun pourra constater dans les documents publics de concertation qu’aucune proposition d’aucune sorte n’a été apportée par ce candidat durant toutes ces années.

Nos adversaires se préoccupent d’Allauch tous les six ans, 3 mois avant l’élection municipale, c’est bien !
Nous les candidats, « d’Allauch d’Abord », nous travaillons pour vous tous les jours depuis plusieurs décennies, c’est mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *