Monique ROBINEAU: Des flatteries aux mensonges

A la question « Diriez-vous qu’Allauch est une ville qui n’est pas sûre ? », Monique ROBINEAU répondait « Non » le 20 décembre dernier sur France Culture (Emission  » Sur la Route « ). Elle rajoutait même qu’Allauch était « quand même bien gérée dans son ensemble « . Que d’honneurs !

Les échéances électorales approchant, son discours change quelque peu. Elle déclare ainsi qu’: « A Allauch, près d’une personne sur deux a déjà été victime d’un cambriolage, d’un vol, d’une agression ou d’une dégradation de son bien ».  Qu’elle le prouve !

Tout est faux bien évidemment. Ces chiffres sont fantaisistes et tellement désolants de la part d’une élue de la République.

Elle évoque même un  « taux de délinquance qui explose sur Allauch ». Pourquoi ne donne-t-elle pas de chiffres ? Parce qu’une nouvelle fois ses allégations sont mensongères.

Nous nous référons quant à nous aux statistiques officielles de la Préfecture de Police, qui font d’Allauch la ville de 20 000 habitants la plus sûre du département (16 délits par an pour 1000 habitants en 2012, 17 en 2013).

Passer de 16 délits par pour 1000 habitants à 17, nous sommes loin de l’explosion du taux de délinquance décrit par Madame ROBINEAU !

Ces résultats sont uniques en France pour une commune de 20 000 habitants, qui plus est à proximité immédiate de Marseille et de sa délinquance!

Pour rappel, ce que nous ferons pour maintenir votre sécurité :

Poursuivre le recrutement de nouveaux policiers municipaux et d’Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP)

Augmenter le nombre de tournées de nuit en élargissant les plages horaires

Augmenter encore le nombre de caméras de vidéo-protection

Mettre en place un dispositif «voisins-vigilants»

Renforcer la brigade rurale aujourd’hui équipée d’un 4X4 et demain de véhicules légers de type quad ou buggy

Créer une brigade VTT

étudier la création d’une brigade équestre saisonnière

Développer la brigade moto

Agrandir le poste de Police Municipale

Mettre en place la géolocalisation des véhicules de Police Municipale afin d’améliorer la performance des interventions

Accroître la présence policière à travers un quadrillage modulé en fonction des zones plus ou moins vulnérables

Renforcer l’opération « tranquillité vacances »

Développer une brigade rurale

Créer une brigade motorisée pour surveiller les collines

Accroître la sensibilisation à la sécurité routière pour les personnes âgées et les jeunes

Intensifier la lutte contre la vitesse excessive et le stationnement sauvage

Une réflexion au sujet de « Monique ROBINEAU: Des flatteries aux mensonges »

  1. je ne vois pas trop l’utilité d’ brigade VTT: peu de concentration urbaine, grande superficie de la commune, peu de »plats » de nos routes , donc difficultés de rapidité d’intervention, à mon sens. Pour Allauch les moteurs me sembles indispensables.
    Patrick Delompré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *