Mes vœux aux allaudiens

Les fêtes de la Saint Clair sont un moment particulier pour Allauch. Cette tradition, la première de l’année, est l’occasion pour de nombreux allaudiens d’acheter, dans une ambiance festive, une pièce de cochon rôti à la broche.

Très prisée, cette manifestation fait écho à une foire au gibier du 18ème siècle, seul jour de l’année où presque tout était permis et où Allauch n’était encore qu’un territoire rural.

C’est évidemment le moment idéal pour adresser mes vœux à la population, ce que j’ai fait. J’ai rappelé combien il était important que notre commune préserve ses traditions. Derrière toutes ces fêtes, le travail de jour comme de nuit des associations et des bénévoles est essentiel. Je les remercie de tous cœur, ce qu’ils font est tout simplement formidable.

Allauch, capitale de la Provence, ce n’est plus un vœu, c’est une réalité. Avec notre patrimoine et nos traditions chaque année mis en valeur, nous pouvons être fier de l’image que donne notre commune dans toute la France.

Je vous adresse de nouveau tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite pour 2014 !

Une réflexion au sujet de « Mes vœux aux allaudiens »

  1. Cher Roland Povinelli, Maire,
    Je me sens Allaudien en conséquence de quoi je prends pour moi les vœux aux habitants d’Allauch destinés.
    A mon tour de les présenter mes bons souhaits pour 2014.
    Et je dis à ceux qui ne le savent pas, que Roland Povinelli a toujours protégé les arts, la culture, en étant dans les années 80 un des premiers à lancer une radio généraliste professionnelle pour la commune dont la portée et la notoriété allaient au-delà des Bouches-du-Rhône…
    Bref, si j’habitais Allauch, me dis-je, je proposerais aux électeurs de la commune de redonner de leur confiance à leur maire pour 2014 que ce message impromptu me permet de saluer ici…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *