Mariage pour tous: précision d’importance

Comme vous le savez, j’ai choisi de voter contre le projet de loi dit « mariage pour tous ». Certains d’entre vous pourraient ne pas comprendre pourquoi j’apparais aujourd’hui sur le site internet du Senat comme ayant voté pour l’article 1 de la même loi.

Je tiens à préciser qu’il s’agit bien d’une erreur ( ma procuration n’a pas été prise en compte lors du vote particulier dit « scrutin public » ou « vote groupé ») et qu’il n’a pas été possible de la rectifier. Ce vote, qui ne concernait qu’un article et non la loi dans sa globalité, ne remet absolument pas en cause mon choix de voter contre.

Contraint de voter par procuration, j’ai d’ailleurs informé ce jour François Rebsamen, Président du Groupe Socialiste au Sénat qu’une telle erreur ne devait plus se reproduire et que mon vote contre, quand bien même celui ci serait isolé au sein du Groupe, soit bien pris en compte lors vote final.

roland povinelli Mariage pour tous

39 réflexions au sujet de « Mariage pour tous: précision d’importance »

  1. Bonjour,
    Cet après-midi, M. Jean-François Husson à fait prendre acte d’une erreur concernant son vote.
    Vous devriez en faire autant.
    De plus, changer de mandataire pour la procuration, adresser vous à un sénateur ayant le même choix de vote.

    Merci à vous.
    Après avoir bafoué le peuple, le régime bafoue-t-il les élus ?

  2. Merci monsieur le sénateur pour votre engagement difficile au côté de la justice et des plus faibles.
    Soyez en remercié au nom de toutes les personnes ignorées et méprisées, à qui on ne laisse pas la parole.
    Bon courage

  3. Bravo Mr le Sénateur de dénoncer ce qui est inadmissible, de voter en votre âme et conscience, de vous exprimer librement, sans vous laisser dicter votre conduite par un parti, un lobby ou qui que ce soit… Vous nous démontrez l’utilité d’avoir des hommes politiques élus, alors que « suivre des consignes » n’a aucun sens. Merc : pour nos enfants, pour notre avenir, pour la famille, pour la démocratie, pour notre pays, pour l’exemple que nous donnons au Monde entier, pour la liberté, pour l’égalité, pour la fraternité !

  4. Bonjour Monsieur le Sénateur,

    Pourquoi, pour un vote aussi important, n’étiez vous pas physiquement présent dans l’hémicycle ?
    Merci pour votre engagement pour la France et continuez le combat.

  5. Vous avez voté pour l’adoption.
    Y-a–il double langage de votre part, ou la démocratie est-elle réellement malade.
    Pourquoi n’étiez-vous pas présent lors du vote ?

  6. Monsieur

    Vous êtes soit un menteur, soit un inconscient, soit un incapable.
    Mais vous avez apporté votre voix au groupe socialiste pour tous les scrutins relatifs à ce projet de loi.
    Votre absence au Sénat sur ce projet sur lequel vous affirmez avoir une opinion contraire à celle de votre groupe n’est de toute façon pas acceptable.

  7. Merci au PS et ses alliés du centre à la gauche d’avoir grandit la République d’une Loi humaniste qui prend en compte les grandes réalités humaines existantes. Les personnes homosexuelles étaient les oubliées de la République : elles sont désormais intégrées dans le Pacte Républicain et dans l’Humanité qui suit son chemin.

    • Les personnes homosexuelles, oubliées de la République? Mais de quoi parlez-vous? N’ont-elles pas le droit de vote? N’ont-elles pas accès aux soins, à l’éducation, à la sécurité sociale, au travail? Les personnes homosexuelles n’ont-elles pas me droit de vivre ensemble? D’aller au cinéma, au restaurant? Ah, oui, elles ne peuvent pas se marier (ensemble)… et avoir d’enfants… Mais, si, au fait, il y a des milliers d’enfants qui vivent dans des familles homoparentales… leurs parents ont-ils des ennuis avec la justice? Non. Alors, par pitié, ne demandez pas à l’état de valider la fabrication d’enfants volontairement privés de père ou de mère, ce n’est pas sont rôle. Le rôle de l’état est de protéger les plus faibles, pas de les fabriquer.

      • Bah si en fait les familles homoparentales ont des problèmes avec la justice.
        Lorsqu’il arrive un accident au parent biologique par exemple. Ou en cas de décès. Ou de séparation.

        Par ailleurs il faudra expliquer un jour pourquoi un enfant avec deux pères ou deux mères serait plus faibles qu’un enfant avec un père et une mère au lieu de le réciter comme un prière.

    • Loi humaniste? quand elle est au détriment des enfants de la nation…La loi n’est pas faite pour régir la vie privée des individus. Hors que je sache l’orientation sexuelle de quelqu’un est d’ordre privé. Laissons la famille Bio-Logique exister plutôt que de créer des familles artificielles pour satisfaire les « envies » de quelques personnes.

  8. Bravo Monsieur.
    Je ne vous connais pas mais je salue votre courage et votre indépendance d’esprit.
    Quoique escamotés par le pouvoir et les médias aux ordres (et achetés), nous, anti-loi Taubira ne lâcherons rien.
    Ceux des homos qui désirent nouer un lien durable (ils ne sont pas la majorité d’entre eux loin s’en faut!) ont déjà le PACS.
    Il ne saurait être question, en démocratie, qu’une infime minorité dicte sa loi à une gigantesque majorité: ce n’est pas la queue qui remue le chien!
    Quand au prétendu « droit à l’enfant », il n’existe que dans la tête d’idéologues n’ayant pour toute envie que de destructurer davantage une « société » n’en ayant plus que le nom.
    « Socius », en latin, c’est l’idée de groupe, mais de groupe orienté vers un but commun, une équipe.
    (Dans cette acception étymologique, « tissu social » est évidemment un pléonasme.)
    Les droits DE l’enfant sont d’avoir un père et une mère, tout autre délire est pathologique et punissable.
    Une telle cause vaut bien qu’on s’y sacrifie.
    Croyez, Monsieur, à l’assurance de ma sympathie et de mon admiration.

    J.R.

  9. Bravo pour votre courage d’opinion et votre franchise. Des élus de votre trempe, il en faudrait davantage. De plus en plus de personnes sont contre ce projet de loi : le dernier sondage BVA du 12 avril montre 55% des français sont opposés.

  10. Monsieur le sénateur maire d’Allauch,
    vous affirmez ne pas avoir voté la proposition de loi communément dénommé « mariage pour tous » mais comment avoir connaissance des résultats nominatifs de ce vote de source officielle?
    Merci de votre réponse , monsieur le sénateur maire.

    Mr Gresse Franck
    d’Allauch

  11. Bravo,
    Vous vous solidarisez avec ceux qui tiennent ce discours :
    « Hollande veut du sang, il en aura! Tout le monde est furieux. Nous vivons dans une dictature ».
    Et vous vous dites socialiste ? J’ai honte.

    • A Jules,
      Monsieur,

      Vous avez honte de ne pas réussir à respectez pas la liberté de conscience de votre sénateur? Je comprends votre sentiment

  12. Monsieur, rassurez-nous : avez-vous pu voter CONTRE hier, étant donné la façon dont a été organisé ce vote ? Question subsidiaire : sommes-nous encore en démocratie ? Autre question : allez-vous vraiment continuer à être socialiste ?

  13. Dans le Figaro de ce matin: Selon les présidents de groupe PS, PC et Europe Écologie-Les Verts – respectivement François Rebsamen, Éliane Assassi et Jean-Vincent Placé -, la totalité des sénateurs de leurs groupes ont voté pour, y compris les élus d’outre-mer, parfois réticents. Parmi les divers gauche, Jean-Pierre Chevènement, Pierre-Yves Collombat et François Vendasi n’ont pas pris part au vote.

    Vous avez donc voté POUR ! La parole publique n’a-t-elle donc plus AUCUNE valeur ?

    • Bonjour,
      Vous avez lu la mauvaise presse!! Je vous confirme mon vote contre et sa prise en compte au journal officiel.

      Bien à vous

  14. Lu dans la presse:

    Selon les présidents de groupe PS, PC et Europe Écologie-Les Verts – respectivement François Rebsamen, Éliane Assassi et Jean-Vincent Placé -, la totalité des sénateurs de leurs groupes ont voté pour, y compris les élus d’outre-mer, parfois réticents.

    Vous avez la liberté de voter pour ou contre, mais pourquoi mentir sur votre blog ? La parole d’élu n’a-t-elle donc AUCUNE valeur ?

    • Bonjour,
      Vous avez lu la mauvaise presse!! Je vous confirme mon vote contre et sa prise en compte au journal officiel.

      Bien à vous

  15. Cher Monsieur, je vous remercie de votre engagement, c’est un acte fort et qui demande un véritable courage politique au sein d’un groupe dont la pression est fort peu démocratique. Puis-je cependant vous demander pourquoi vous n’étiez pas physiquement pas présent lors des votes.
    Il me semble que c’est le minimum que vous puissiez faire! Lorsque je ne suis pas physiquement a mon travail, je suis sanctionnée et peut-être être virée si cela se reproduit trop souvent.
    Quel est votre statut qu’il vous permette de ne pas siéger alors même que c’est la base de votre travail et ce pour quoi vous paie la république?
    Je vous avoue que c’est la désertion (sénateur et parlementaire) de l’hémicycle qui nous choque et nous rend extrêmement septique sur le réel engagement et la réalité des convictions des politiques.
    J’encourage les Élus a prendre conscience de cela et de rapidement faire une autocritique car le divorce entre le peuple et les politiques/Élus est très avancé voir consommé.

  16. On compte vraiment sur vous pour défendre les valeurs du couple familial fécond composé d’un père et d’une mère et non pas d’une paire stérile par nature et définition..Il est incroyable de penser qu’on va combler les caprices de paires stériles en marchandisant les corps des femmes et hommes qui donneront leurs gamètes ( ..et c’est déjà possible) et ceux des enfants qu’on achètera…
    Faites tout ce que vous pouvez;Monsieur le député, ainsi que tous ceux qui voteront comme vous pour faire passer ce message…Merci !

  17. Vous avez donc fait le choix d’exclure.

    On est aujourd’hui face à l’éternel retour de l’exclusion de l’autre.
    Qu’il y ait des différences personne n’en doute, la question est de savoir si cela suffit pour exclure de certaines institutions républicaines. Comme cela l’a été, ici ou ailleurs, à d’autres époques, pour les noirs, les esclaves, les femmes, les juifs.

    Vous avez choisi de refuser l’accès des personnes homosexuelles à l’humanité pour les reléguer au statut de l’autre.

    Un socialisme amusant.

  18. merci de votre vote, monsieur le sénateur; merci au nom de tous ceux qui ne sont pas bien entendus;
    votre compréhension et support ont été un réconfort pour beaucoup;

  19. Je rejoins les quelques commentaires plus hauts :
    a) merci de résister aux pressions de groupe politique, et d’avoir choisi de voter en liberté de conscience. Un tel projet de loi qui remet en cause la structuration de notre socité mérite une autre démarche gouvernementale que ce à quoi nous assistons, et quoiqu’on dise que le projet était au programme de François HOLLANDE et que les fançais aient voté aux élections présidentielles en connaissance de cause, permettez-moi d’en douter : on vote souvent pour le « moins pire », celui qui est le plus proche de nos idées sans qu’on adhère forcément à l’ensemble de ses idées… Mais je pense qu’un certains nombre de français vont reconsidérer la chose par la suite !!!
    b) Nous avions bien noté que le vote au sénat était du grand n’importe quoi : peu de sénateur présents, vote à main levée. Comment peut-on prendre en compte de tels projets de loi avec aussi peu de sérieux. Quand on voit tout ce que le français moyen laisse en impôts et taxes directes et indirectes sur la rémunération de son travail quotidien, on est en droit d’être scandalisés sur la manière dont nos élus qui sont quand même finalement payés par nous traitent les règles de nos institutions. Oui, messieurs il va falloir faire des efforts sur la qualité de votre travail si vous voulez éviter que l’on se passe de vos services, comme c’est le cas pour nous français moyens salariés du privé !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *