Les Sénateurs des Bouches du Rhône unis face à la Métropole

Le Projet de loi sur les Métropoles sera débattu au Sénat du 30 mai au 7 juin.

Issue d’un formidable travail collectif associant les Maires, Présidents d’EPCI, parlementaires de tous bords et le Conseil Général, une quarantaine d’amendements au Projet de loi Métropole seront déposés par sept sénateurs (sur huit) du département.

En effet, Isabelle PASQUET (PC), Sophie JOISSAINS (UDI), Samia GHALI (PS), Jean-Noël GUERINI (PS), Bruno GILLES (UMP), Serge ANDREONI (PS) et moi même déposerons au Sénat les mêmes amendements. Notre proposition d’établissement public (que je développerai dans un prochain article), sur le modèle de la « Métropole de Paris », soucieuse des enjeux métropolitains et du respect des compétences de proximité des communes, sera donc portée avec force devant la Haute Assemblée par la « quasi unanimité » des sénateurs du département.

J’ai ainsi eu le plaisir d’intervenir ce matin, au cours d’une réunion de travail de mon groupe parlementaire, auprés du Président de la Commission des lois du Sénat, Monsieur Jean-Pierre SUEUR et de ses rapporteurs, pour présenter la position des 109 maires opposés au projet , notre profonde unité et pour défendre nos amendements.

Parfaitement conscients de la force qui nous uni (109 Maires sur 119, 11 maires de la CUM sur 18, 7 sénateurs sur 8), du travail effectué et du sérieux qui le caractérise, je suis certain que les sénateurs n’approuveront pas ce texte liberticide tel qu’il nous est présenté aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *