La vérité sur la démolition du Château de Carlevan

Je m’étonne que les élus d’opposition de tous bords s’émeuvent aujourd’hui de la destruction du « Château de Carlevan » alors que ce projet a été voté en Conseil Municipal en 2012 et a fait l’objet d’une information à toute la population dans le cadre de la diffusion de la lettre du Maire N°19 dès 2012 !

Chers Allaudiens, ne soyez pas inquiets. Vous retrouverez votre château de Carlevan dans le projet que nous avons choisi et dans lequel le promoteur s’est engagé à reconstruire la façade du bâtiment à l’identique. Nous avons fait ce choix avec ma municipalité afin d’éviter un drame dans un endroit situé à proximité d’un parc pour enfants très prisé par les Allaudiens et leurs familles.

Cette propriété a été pendant une longue période, utilisée en établissement de santé dans le cadre d’un bail locatif.

Lorsque nous avons récupéré la pleine propriété de ce domaine fin 1998, plusieurs options d’aménagement ont alors été étudiées, pour réhabiliter cette bastide et son parc. Il est apparu que la structure, les mauvaises assises des fondations, la qualité médiocre des murs, les faiblesses structurelles des planchers et le mauvais état de la toiture présentaient des risques importants quant à la stabilité du bâtiment.

Les travaux de confortement pour mise en sécurité des ouvrages ont été estimés à plus de 600 000 € et la phase de modification des structures de la bâtisse, pour permettre son utilisation en établissement recevant du public, à plus de 2 700 000 € HT. Ces travaux incluaient le confortement, la rénovation du bâti, l’aménagement d’un parking, la reprise de la voirie et des réseaux d’adduction, et la réhabilitation du parvis, sous lequel se trouvent 2 anciennes cuves de stockage d’eau menaçant de s’effondrer.

Dans un premier temps, nous avons cherché à réaliser des équipements publics sur ce site. Les différentes simulations conduisaient à un coût d’opération de l’ordre de 6 à 7 millions d’euros, avec pour conséquence le déménagement d’un grand nombre de services publics, aujourd’hui répartis sur l’ensemble du territoire communal.

Il est à noter que cette bâtisse, que l’on nomme couramment « Château de Carlevan », est une Bastide qui n’a pas fait l’objet d’un classement ou d’une inscription au titre de la protection des Monuments, dans la mesure où, ni sa qualité constructive, ni le mobilier ne présentaient de particularité à sauvegarder. Seule sa perception dans le paysage et son parc étaient emblématiques de cette Bastide et nécessitaient d’être préservés.

Aussi, au vu du montant de l’opération et de l’impact sur l’organisation communale, la décision a été prise en 2011, de procéder à un appel à candidatures pour céder une partie des terrains dans le cadre d’un règlement strict. Nous avions imposé, d’une part, le type d’activité susceptible de s’implanter sur ces terrains et, d’autre part, une intégration paysagère pour conserver les espaces arborés et préserver la perspective monumentale, soit en réhabilitant le bâtiment, soit en le reconstruisant à l’identique.

Le Conseil Municipal du 08 février 2012, a entériné l’offre faite par un promoteur pour un montant de 600 000 €, alors que l’estimation des Domaines évaluait le bâtiment à 530 000 €.

Ce projet permettra la création d’une résidence services d’environ 48 logements de qualité, complétant l’offre d’accueil hôtelier sur la Commune, ainsi qu’une dizaine d’emplois nouveaux.
La Commune, quant à elle, a conservé la partie du domaine qui présentait le plus d’intérêt, à savoir le parc paysager.

Nous avons donc bien matérialisé notre volonté de conserver les atouts essentiels de ce patrimoine culturel, en imposant aux opérateurs la préservation de la perspective monumentale, en conservant le parc paysager et sa perception lointaine, tout en garantissant la sécurité des habitants.

Chers Allaudiens, il est légitime que vous vous soyez interrogés sur cette démolition mais les élus d’opposition qui vous ont alerté, ne pouvaient ignorer l’historique de ce vote et de cette décision municipale. Cela démontre leur désintérêt total des dossiers communaux ! Leur seul but étant la désinformation et l’opposition systématique aux projets de l’équipe municipale en place. Cette attitude ne peut qu’être défavorable aux intérêts de la population allaudienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *