Effets des antennes-relais et champs électromagnétiques sur le sommeil, l’alimentation et l’énergie

Roland POVINELLI attire l’attention de Madame la Ministre de la Santé et des Affaires Sociales sur les effets sur l’homme des champs électromagnétiques.

Des recherches sur les effets biologiques des champs électromagnétiques émis par les antennes-relais ont été menées par l’INERIS et l’Université Picardie Jules Verne et ont conclues que la régulation thermique, le comportement alimentaire et le sommeil des rats sont impactés par les radiofréquences.

Les effets des radiofréquences sur le sommeil, l’alimentation et la régulation thermique sont encore mal connus, notamment pour les personnes « électro-sensibles ».

Les effets d’une exposition aux radiofréquences sur les fonctions de l’équilibre énergétique du jeune rat ont été étudiés, à travers le sommeil, la régulation thermique et la prise alimentaire. Le niveau d’exposition simulé des rats correspond à celui rencontré à proximité des antennes-relais.

L’étude a démontré que les rats exposés ont une thermo-sensibilité au froid, une sensation de froid dont on ne sait pas encore si elle est transposable chez l’homme. Une prise alimentaire plus importante est également constatée, ainsi qu’un fractionnement du sommeil paradoxal. Concernant ce phénomène, l’impact de cet effet sur la santé est encore mal connu, mais l’étude laisse supposer, en l’état actuel des connaissances scientifiques, qu’il peut être à l’origine de difficultés de mémorisation et de troubles de l’humeur.

Il souhaite connaître la position du Gouvernement sur cette question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *