Drame de Toulouse : entre « colère et émotion »

Je ressens colère et émotion à la suite de l’ignoble tragédie survenue ce lundi, à Toulouse, aux abords du collège juif Ozar Hatorah.

Ce drame, d’une violence extrême, touche à jamais le cœur des familles de ces quatre victimes et de la communauté juive toute entière.

J’appelle de mes vœux une solidarité exemplaire entre nous tous et adresse, à toutes les personnes touchées de près ou de loin par ce drame, mes pensées les plus profondes.

Que l’auteur de ces crimes, lâches et barbares, soit mis, au plus vite, hors d’état de nuire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *