La corrida devant le Conseil Constitutionnel

Je suis heureux de voir qu’après tant d’années à m’opposer à la corrida et plus généralement à toute torture à l’encontre des animaux, la justice constitutionnelle ait le courage, malgré les multiples pressions, de juger de la constitutionnalité de la tauromachie.

Certes, la décision n’a pas encore été rendue, mais il s’agit d’ores et déjà d’une immense avancée pour la défense animale, dès lors que la question a été jugée sérieuse par la plus haute juridiction française. Lire la suite

Corrida: Non, la torture ne s’apprend pas au collège!!!

Chers amis,

C’est avec effroi et stupéfaction que j’ai appris qu’une cinquantaine d’élèves de 3e du collège Yves Montand d’Allauch, a visité, le jeudi 10 mai, les arènes du Palio à Istres .

Cette visite avait pour but de leur faire découvrir la « culture taurine », dans son ensemble, autour de Georges Yvon, aficionado. Comment se déroule la corrida, ses 3 temps… son langage, ses codes, sa culture….

Mais de qui se moque t’on??? Lire la suite

Corrida : je suis contre et je l’assume !


Roland POVINELLI en compagnie de la députée Muriel MARLAND MILITELLO lors d’une manifestation anticorrida à Paris, devant le Ministère de la Culture.

Je me bats depuis toujours pour la protection des animaux, peu importe la gravité des sévices infligés. La tauromachie, au même titre que les combats de coqs, sont des pseudo-traditions, barbares et insoutenables. Une tradition, qui plus est locale, donne t’elle le droit à l’homme de torturer deux espèces particulières d’animaux ? Qu’ont-elles de plus ou de moins que les autres espèces ?

Lire la suite

Reconnaitre l’animal sauvage le statut d’être vivant et sensible dans le code civil et le code de l’environnement

L’animal sauvage ne trouve pas sa place dans notre droit. Il n’existe qu’en tant qu’appartenant à une espèce de la faune sauvage, laquelle est régie par le code de l’environnement à divers titres comme la préservation, la chasse, la pêche et la destruction. Lire la suite

Inscription de la tauromachie au patrimoine culturel

M. Roland Povinelli attire l’attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur l’annonce faite par un ancien matador, improvisé porte-parole du Gouvernement, le 22 avril dernier, de la décision, prise en janvier et occultée jusque-là, par une commission administrative dite « indépendante », composée pour majorité de personnes favorables à la corrida, d’inscrire la tauromachie au patrimoine culturel de la France. Lire la suite