Les Scènes d’Allauch 2018

Cette année est un moment exceptionnel pour la culture à Allauch. Comme vous le savez, notre commune a été labellisée « Captiale Provençale de la Culture » pour l’année 2018 par le Conseil Départemental et par sa présidente Martine Vassal, à qui je renouvelle mes remerciements. Grâce à ce label, nous avons pu agrémenter notre programmation culturelle habituelle de spectacles gratuits.

Cette distinction est également la reconnaissance du travail accompli depuis de nombreuses années, par les acteurs associatifs et les élus, pour qu’Allauch soit une terre de culture avec la construction d’équipements et une programmation variée et de qualité.

L’un des moments fors de la vie culturelle allaudienne se déroule début septembre avec « Les Scènes d’Allauch ». L’objectif de cette manifestation est de donner la possibilité aux talents de la commune de se produire dans les salles ou dans les rues du village. La diversité des spectacles proposés vous permettra de trouver celui qui correspond à votre goût ou à votre envie.

Cette neuvième édition vous réserve de belles surprises. Je vous invite à participer aux « Scènes d’Allauch » 2018 du 15 au 16 septembre, un vrai moment de plaisir à partager en famille ou entre amis.

Je ne doute pas que cette année encore un public, toujours plus nombreux, répondra présent à ce week-end culturel.

Roland Povinelli

Les collines d’Allauch sous protection rapprochée

Allauch possède un patrimoine naturel exceptionnel : les deux tiers de son territoire sont composés de collines qu’il convient de sauvegarder et de protéger. La surveillance des massifs forestiers, durant la période à risque, est donc un élément essentiel qui nécessite une organisation et une mobilisation toute particulière.
Pour préserver ce patrimoine naturel exceptionnel, tant au niveau de la faune que de la flore, je me bat depuis des années et c’est pourquoi j’ai créé un service municipal « Protection des Collines » qui veille toute l’année à l’entretien, à la préservation et à la sauvegarde de ces collines.

Gros plan sur les dispositifs mis en place  :

  • SERVICE « PROTECTION DES COLLINES »

Une patrouille de surveillance composée de deux agents du service « Protection des Collines » vient en renfort du Comité Communal Feux et Forêts (CCFF), lors des jours à risques, 7/7 en journée.

  • RECRUTEMENT DES VACATAIRES

Durant tout l’été, des vacataires surveillent 7 jours sur 7 et 24h sur 24, par binômes, les collines depuis les vigies Notre-Dame-Des-Anges et Têtes Rouges. La Commune a sollicité une subvention au Conseil Régional, dans le cadre du dispositif « Assistants à la Prévention et à la Surveillance des Incendies de Forêts ». (APSIF).

  • PATROUILLE D’INTERVENTION EN VEHICULE 4X4 PORTEUR D’EAU

Une convention est passée avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), pour une mise à disposition d’un véhicule équipé par 2 Sapeurs-Pompiers, pour surveiller les secteurs périurbains difficiles d’accès camion de grande capacité (Les Bellons, le Peynaou, Monstespin, L’Oasis, Les Maurins …). Ce véhicule patrouille toute la journée sur la Commune, du 2 juillet au 17 septembre inclus de 11h à 19h 7 jours sur 7.

  • LES BÉNÉVOLES DU CCFF

En fonction de leur disponibilité, les bénévoles du Comité Communal Feux de Forêt, assurent 1 à 4 patrouilles  par jour en véhicules 4×4, des vigies, ainsi que des patrouilles VTT et équestres.

  • NOS COLLINES VIDÉOSURVEILLÉES

Tout au long de l’année, les collines sont l’objet d’une attention particulière de la part de la Municipalité. Cette vigilance est renforcée lors de la période estivale. Depuis 2017, la commune a ajouté un nouveau moyen de surveillance aux dispositifs existants en installant deux caméras, l’une à la vigie Notre-Dame des Anges, l’autre à celle de Tête Rouge.
Ces deux caméras permettent une surveillance accrue des massifs et permettent au DSIS d’avoir accès aux images via internet afin de lever des doutes sur des départs de feu ou encore de les géolocaliser  afin d’accroître l’efficacité de ses interventions.

Parce que votre sécurité est ma priorité, tout est fait pour protéger au mieux nos massifs forestiers et que vous puissiez en profiter pleinement tout au long de l’année.

Roland Povinelli

 

LA MAIRIE REPOND AU GERANT DU BAR DE L’HOSTELLERIE

 

Madame, Monsieur,

Le gérant du bar de l’Hostellerie, Monsieur FORBIN, vous alerte sur les réseaux sociaux et par voie de pétition d’une mesure prise par la municipalité à propos de la terrasse de son établissement. Terrasse qui avait était autorisée durant des années aux gérants successifs de ce commerce, malgré des difficultés constatées pendant les cérémonies religieuses et des plaintes de nuisances sonores des riverains proches.

Sachez, qu’à l’occasion d’un contrôle de la « Police des Bars » en date du jeudi 12 avril 2018, Monsieur FORBIN a été informé, par les policiers nationaux, de l’existence d’un arrêté préfectoral interdisant les terrasses à moins de 50 mètres de certains établissements, et notamment les lieux de culte (église Saint-Sébastien).

C’est ainsi que les services municipaux ont appris l’existence de cette contrainte qui interdit la délivrance d’une autorisation d’occuper la place de l’église pour y installer une terrasse.
Bien évidemment, cet arrêté préfectoral s’applique à l’ensemble des bars du département des Bouches du Rhône et non au seul établissement de Monsieur FORBIN.

En sa qualité de représentant déconcentré de l’Etat, le Maire, Roland POVINELLI, se doit de faire respecter les Lois et Règlements en vigueur sur l’ensemble du territoire de la commune d’Allauch.
Dès lors, il devenait impossible de délivrer une quelconque autorisation à Monsieur FORBIN qui allait à l’encontre de l’arrêté de Monsieur Le Préfet.

Il nous semblait important de vous apporter ces précisions qui démontrent que la volonté de Monsieur le Maire n’est pas de « tuer le commerce local » comme cela a été sous-entendu sur les réseaux sociaux, mais bel et bien de faire respecter la Loi qui s’applique à tous de la même manière.

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Charles DALMASSO
Adjoint au Maire Délégué à la Sécurité des Biens et des Personnes

Christian JAILLE
Conseiller Municipal
Délégué au Développement Economique

José GONZALEZ perd son action en justice

Il y a un an Madame Véronique ANDRE-SEGUIN démissionnait du groupe Front National du Conseil Municipal tout en conservant son poste d’élue.

Dans le cadre de la loi sur la démocratie de proximité de février 2002, un espace doit être réservé à l’expression des conseillers municipaux et notamment ceux n’appartenant pas à la majorité.

Madame Véronique ANDRE-SEGUIN a souhaité légitiment bénéficier de ce droit. Etant élue en 2014 sur la liste du Front National, la répartition de l’espace ayant été faite en fonction des résultats de chaque liste, la logique voulait qu’elle récupère une partie de l’espace d’expression réservé au Front National.

Cette logique ne convenant pas à Monsieur GONZALEZ, il a décidé, comme à son habitude, d’engorger les tribunaux en intentant une action en référé. On se demande bien où était l’urgence.

Le Tribunal Administratif de Marseille a rejeté sa demande considérant que nous avions respecté la loi.

Quand cet élu comprendra t’il, ne lui en déplaise, que nous respectons la loi de la République et qu’il doit cesser de mener des actions en justice ?

Il pourrait plutôt, comme je le fais depuis de nombreuses années, consacrer son temps à s’intéresser au quotidien des Allaudiens.

Promesse faite, promesse tenue

Le 20 février dernier a eu lieu, lors du Conseil Municipal, le Débat d’Orientation budgétaire 2018 présentant aux élus les principaux éléments du budget de l’année à venir.

Il a été rappelé que, malgré le contexte financier difficile pour l’ensemble des collectivités locales, la baisse des dotations de l’Etat et le projet de loi de la suppression de la taxe d’habitation,  j’ai réussi avec l’ensemble des élus de ma majorité, grâce à une gestion rigoureuse menée depuis de nombreuses années, à faire baisser les impôts tout en préservant la qualité de vie des administrés et celle des services publics municipaux à Allauch : augmentation de l’équipement en matière de caméras de vidéo protection, renforcement de la surveillance des collines durant la période estivale et la création, la modernisation d’équipements municipaux et la remunicipalisation de certains services.

Ainsi, lors du vote du budget d’ici la fin du mois de mars, nous allons proposer un budget raisonné afin de ne pas augmenter les impôts locaux, de maîtriser les dépenses en personnel et services et surtout de poursuivre la réalisation des projets d’investissements et d’équipements publics comme la construction de la cuisine centrale, la rénovation de la salle des mariages ou encore l’amélioration des dépenses énergétiques des bâtiments communaux.

La gestion de la Commune demande un investissement quotidien et une énergie sans faille que je m’applique à mettre en œuvre pour chaque allaudien et allaudienne et je continuerai à œuvrer pour vous permettre de bien vivre à Allauch.