Hommage à Pierre MAUROY

Je viens d’apprendre le décès de mon ami Pierre MAUROY. Une grande figure du socialisme français s’éteint.

Militant de toujours, 1er Secrétaire National du Parti Socialiste, Président de l’International Socialiste, il était le digne successeur de Léon BLUM et du grand JAURES.

Premier Ministre, il initia les plus grandes réformes voulues par François MITTERRAND pour qui il fût d’une grande loyauté. J’ai eu l’occasion de le rappeler hier au Sénat, dans l’hémicycle, nous lui devons tous les grandes lois de décentralisation portées par Gaston DEFERRE. Grâce à lui, les collectivités territoriales ont obtenu les moyens de s’administrer librement.

Aussi, je me souviens, avec émotion, que nous avons créé ensemble, avec Lucien WEYGAND, la fédération départementale Léo LAGRANGE dont j’ai eu le plaisir et l’honneur d’être l’un des responsables durant de nombres années.

Je tiens à rendre un hommage vibrant à cet homme exceptionnel, d’une droiture exemplaire, grand humaniste, et qui, toute sa vie, a servi son idéal socialiste, son pays et la République.

Je félicite Harlem DÉSIR

Les militants socialistes ont fait d’Harlem Désir, hier soir, le Premier Secrétaire du Parti Socialiste.

La motion qu’il a défendue, force de rassemblement autour du Gouvernement et de notre Président François HOLLANDE, est arrivée brillamment en tête et je m’en réjouis.

Comme il a pu le dire par le passé, le rôle du Parti socialiste sera plus décisif encore après la victoire du 6 mai qu’il ne l’a été pour la préparer, il sera déterminant pour réussir le changement dans la durée.

Il pourra compter sur le soutien et l’action de l’Elu local et du Parlementaire que je suis pour mener à bien la rénovation de notre parti.

Mobilisation, Proposition, Innovation, démocratie interne doivent être les maîtres mots de la poursuite de ses nouvelles responsabilités et je ne doute pas un instant que qu’il en sera le garant.

Je lui souhaite le plus grand succès pour toutes les actions qu’il entreprendra et lui adresse mes encouragements les plus sincères.

Ma position sur la politique du logement du Gouvernement

Bonjour à toutes et à tous!

Le gouvernement a présenté son premier dispositif pour répondre concrètement à un des soucis essentiels des habitants de notre pays, celui de d’avoir un logement décent, adapté à leurs besoins. Il s’agit, par ce projet de loi, de mobiliser tous les acteurs institutionnels pour construire massivement des logements accessibles socialement au plus grand nombre et équitablement répartis sur le territoire national.

Parmi les mesures prévues par le Gouvernement,  le relèvement de 20% à 25% du seuil minimal de logements sociaux dans toute commune de plus de 3 500 habitants (pourquoi ne pas abaisser ce seuil aux communes de plus de 1500 habitants??) qui a été inscrit dans l’article 55 de la loi SRU par la Gauche en 2000. De même, les pénalités décidées envers les communes seront quintuplées.

Bien que ma commune d’Allauch connaisse des difficultés à construire des logements sociaux à hauteur des exigences légales, je ne suis pas opposé à cette réforme.  Lire la suite