J’adresse mon plus profond soutien à Bernard Reynes

C’est avec stupeur que j’ai appris ce matin la terrible agression dont Bernard Reynès a été victime au cours des cérémonies du 11 novembre à Chateaurenard.

Je lui adresse mon plus profond soutien, à lui et sa famille, ainsi qu’à ses deux adjoints, également touchés.

Lorsque l’on s’attaque à un représentant du peuple, on s’attaque à la République.

Je leur souhaite de se rétablir au plus vite.

La corrida devant le Conseil Constitutionnel

Je suis heureux de voir qu’après tant d’années à m’opposer à la corrida et plus généralement à toute torture à l’encontre des animaux, la justice constitutionnelle ait le courage, malgré les multiples pressions, de juger de la constitutionnalité de la tauromachie.

Certes, la décision n’a pas encore été rendue, mais il s’agit d’ores et déjà d’une immense avancée pour la défense animale, dès lors que la question a été jugée sérieuse par la plus haute juridiction française. Lire la suite

Situation du Nord Mali

M. Roland Povinelli attire l’attention de M. le Ministre des Affaires Etrangères sur la situation de la région du nord du Mali.

La situation des enfants dans le nord du Mali, occupé et contrôlé par des groupes armés – surtout islamistes -, où des mineurs sont enrôlés, victimes d’engins explosifs et violés est gravement préoccupante. Des preuves rassemblées depuis fin mars montrent Lire la suite

Ma position sur la politique du logement du Gouvernement

Bonjour à toutes et à tous!

Le gouvernement a présenté son premier dispositif pour répondre concrètement à un des soucis essentiels des habitants de notre pays, celui de d’avoir un logement décent, adapté à leurs besoins. Il s’agit, par ce projet de loi, de mobiliser tous les acteurs institutionnels pour construire massivement des logements accessibles socialement au plus grand nombre et équitablement répartis sur le territoire national.

Parmi les mesures prévues par le Gouvernement,  le relèvement de 20% à 25% du seuil minimal de logements sociaux dans toute commune de plus de 3 500 habitants (pourquoi ne pas abaisser ce seuil aux communes de plus de 1500 habitants??) qui a été inscrit dans l’article 55 de la loi SRU par la Gauche en 2000. De même, les pénalités décidées envers les communes seront quintuplées.

Bien que ma commune d’Allauch connaisse des difficultés à construire des logements sociaux à hauteur des exigences légales, je ne suis pas opposé à cette réforme.  Lire la suite