Elections départementales sur le Canton d’Allauch/Auriol

Chères Allaudiennes, Chers Allaudiens,

Dimanche 22 mars, au soir du 1er tour de l’élection départementale, le candidat du Front National a obtenu 35,23 % des suffrages exprimés et aucun parti de gauche n’a pu se maintenir au second tour.
Dimanche 29 mars, Bruno GENZANA et Véronique MIQUELLY, candidats de la Droite et du Centre, seront face à ce candidat.
Quand on relit les tracts diffusés par le Front National, il parle de terrorisme islamiste, des imams extrémistes… comme si des armées de djihadistes allaient envahir notre commune !
C’est ridicule, cela n’a rien à voir avec l’élection départementale.
Ne soyez pas dupes…
Vous savez qu’ensemble, nous avons combattu les projets qui auraient pu dénaturer notre commune ou qui attaquaient notre identité.
A chaque fois, nous avons gagné car nous étions solidaires au-delà de nos appartenances politiques, mais toujours dans l’intérêt d’Allauch.
Quels sont les domaines d’action du Conseil Départemental ? : la gestion de nos collèges, la construction des routes, les transports, l’action sociale en faveur de l’enfance et de la famille, des personnes âgées, des personnes handicapées …
Nous avons besoin du Conseil Départemental pour continuer notre travail sur la commune.
Ce qui nous rassemble, avec Bruno GENZANA et Véronique MIQUELLY, c’est l’amour de notre village d’Allauch et les valeurs de la République.
Ils seront demain dans la nouvelle majorité républicaine et se sont engagés à nous aider.
Je leur fais confiance et je vous demande de leur faire également confiance, dans l’intérêt d’Allauch, en votant dimanche 29 mars, Bruno GENZANA et Véronique MIQUELLY.

Je compte sur vous.

Une expo « Pagnol » à Allauch

IMG_3799.JPG

L’essentiel des sites marqués par le souvenir de Marcel Pagnol fait bel et bien partie de la commune d’Allauch. Autant de lieux qui chantent pour longtemps l’enfant, le romancier et cinéaste familier, comme l’amoureux, l’entrepreneur et l’auteur honoré, connu de tous, bien méridional et si universel à la fois.

Ces cimes brûlées de soleil, coupées de vallons verts et gris, paradis des cigales, sont devenues pour des générations de lecteurs et de spectateurs « comme les plus belles collines du monde ».

Plus d’un siècle après l’arrivée du Petit Marcel, ces espaces sont restés quasiment inchangés. Depuis « Angèle’, « Regain », « Manon des Sources »puis, l’adaptation à l’écran de « Trois Lettres de Mon Moulin » jusqu’à l’écriture de ses fameux « Souvenirs d’Enfance » intégrant la nouvelle « Les Pestiférés », autant d’oeuvres qui ont pris corps ou âme par leur ancrage allaudien.

80 ans après ses premières ébauches, nous plongeons au coeur d’un projet de film, inédit et particulièrement fou, qui devait s’intituler « Le Premier Amour ». Durant plus de 20 ans, comme pour nombre de ses films réalisés en décors naturels, Marcel Pagnol est resté inflexible quant à un choix viscéral : c’est là encore, au coeur de « son désert parfumé », qu’il veut tourner l’essentiel des extérieurs de la moins attendue et de la plus ambitieuse de ses productions jamais réalisées…

Preuve, s’il en fallait, qu’ici en terre allaudienne, entre l’obscurité des grottes et la lumière des vallons rocheux, réside sa plus profonde source d’inspiration.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES
Exposition à partir du 20 septembre 2014

Du mardi au dimanche sauf jours fériés de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Entrée libre

Musée d’Allauch – Place du Docteur Chevillon – Tél.: 04 91 10 49 00

(Source : Allauch.com)

Métropole/ Je dépose une Proposition de loi pour renforcer la participation des communes dans l’élaboration des Plans Locaux d’Urbanisme

SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014

Enregistré à la Présidence du Sénat le 8 avril 2014

PROPOSITION DE LOI

visant à renforcer la participation des communes dans l’élaboration du plan local d’urbanisme par les conseils de territoires de la Métropole d’AixMarseilleProvence,

PRÉSENTÉE

Par M. Roland POVINELLI,

 La métropole Aix-Marseille-Provence, telle que précisée dans la loi de modernisation de l’action publique et d’affirmation des métropoles, sera créée le 1er janvier 2016 et sera composée de conseils de territoire sur les limites des établissements publics de coopération intercommunale actuels.

La loi dispose que ces conseils de territoire auront pour compétence, entre autres, l’élaboration des plans locaux d’urbanisme. Cette compétence de proximité, essentielle aux communes, se doit d’être, en premier lieu, gérée par ces dernières. Lire la suite